Le Cameroun attend toujours son sélectionneur

Attendu en conférence de presse lundi à Yaoundé, le président de la Fédération camerounaise de football a indiqué que l’instance était toujours à la recherche d’un sélectionneur pour les Lions Indomptables. Un processus qui prend plus de temps que prévu.

Le temps passe, mais toujours rien à l’horizon du côté du Cameroun depuis le départ de Volker Finke. Plus de deux mois après son appel à candidatures pour le poste de sélectionneur, moqué sur les réseaux sociaux, la Fédération camerounaise (Fecafoot) n’a toujours pas trouvé un dompteur pour ses Lions. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir composé une short-list avec les profils les plus en adéquation avec les attentes des dirigeants et fait passer des auditions. Mais depuis, plus rien, alors que le délai de trois mois donné par le ministre des Sports, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, pour trouver un nouveau technicien est presque arrivé à son terme.

« Il y a des moments où on détermine des délais pour faire un travail, et quand on commence à travailler on se rend compte qu’il y a des difficultés« , a déploré Tombi A Roko, président de la Fecafoot, lundi en conférence de presse pour tenter de justifier la lenteur du processus, avant de poursuivre : « Recruter un entraîneur n’est pas facile« . Constat au goût de semi-échec alors que le dirigeant était attendu à ce point presse pour -peut-être- annoncer une bonne nouvelle aux supporters des Lions. Manqué.

La piste Giresse refroidie

Pourtant, il ne fait aucun doute que le choix de l’instance s’était initialement porté sur Alain Giresse, avec qui un « accord de principe sur les modalités d’un contrat » avait été trouvé. Sauf que le dossier est plus complexe qu’il n’y paraît, le technicien français étant toujours en poste au Mali et qu’une récente rencontre avec les membres de la Fédération malienne l’a vraisemblablement convaincu de poursuivre l’aventure avec les Aigles.

De quoi réactiver les pistes menant à Claude Le Roy ou encore Milovan Rajevac côté camerounais, où Alexandre Belinga pourrait bien finir par être rappelé afin d’assurer l’intérim. Au final, la Fecafoot n’a pu donner que deux annonces concernant la tenue d’un match amical face à la France le 30 mai à Nantes et la programmation du match éliminatoire à la CAN 2017 contre l’Afrique du Sud dans le nouveau stade de Limbé. Reste à savoir avec quel sélectionneur à la tête de l’équipe.

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.