Cameroun – People: Brenda Biya enflamme à nouveau la toile avec une vidéo où elle menace au couteau

brenda biya

La dernière fille du président de la République est de plus en plus au centre de l’actualité.Cameroun – People: Brenda Biya enflamme à nouveau la toile avec une vidéo où elle menace au couteau

Dans une nouvelle vidéo postée sur internet, l’on voit Brenda Biya, la benjamine du couple présidentiel camerounais s’exhiber en menaçant au couteau. S’exprimant en anglais, elle jure de régler son compte à celui qui s’approchera d’elle. Voici l’intégralité de son propos, traduit par notre confrère Boris Bertolt. « Regardez qui est là… Je viens de trouver mon chiot… Ne vous amusez pas avec moi bande de nègres (niggha), celui que s’approchera je réglerais son compte… Je vais lui botter le cul… Dieu n’est pas comme le diable, il est grand fort et puissant je vais vous tabasser… Vous apprendriez à vos dépens qu’on ne joue pas avec Dieu, quand Dieu dit de ne pas me toucher, évitez de m’approcher sinon vous recevrez le châtiment réservé au diable, vous venez encore chez moi je vous botte le cul (elle brandit le couteau), à partir de maintenant j’aurai des gardes de sécurité autour de moi 7 jours sur 7, 24h sur 24… Je vous ai dit que mon père va vous tuer n’est-ce pas ? Que faites-vous encore là ? Revenez encore et vous verrez ».

D’après les informations qui circulent depuis la semaine dernière, la fille du président ferait l’objet d’une procédure judiciaire aux États-Unis, pour avoir menacé sa maman au couteau. Depuis plusieurs mois, cette jeune fille défraie la chronique. Beaucoup ont justifié l’absence de Chantal Biya aux côtés du Chef de l’État lors de la 44e édition de la fête de l’unité nationale par le fait qu’elle serait allée porter assistance à sa benjamine dont le comportement susciterait à la fois des interrogations et des inquiétudes. Même le dernier voyage du Chef de l’État sorti le vendredi 27 mai 2016 pour un court séjour privé en Europe a vite fait l’objet de diverses interprétations. Beaucoup y voyant une occasion d’aller au chevet de sa fille qui traverserait une crise d’adolescence.

© Wiliam Tchango | Cameroon-Info.Net

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.