Cameroun: une cinquantaine de militants d’opposition arrêtés

 

Une cinquantaine de militants du parti de l’opposant Maurice Kamto, qui conteste les résultats officiels de la présidentielle camerounaise du 7 octobre, ont été arrêtés samedi à Douala (Cameroun) lors d’une marche non autorisée, a annoncé sur les réseaux sociaux le porte-parole de Maurice Kamto.

 

«Ce jour, arrestations massives des militants (Me Michèle Ndoki et une cinquantaine d’autres) et sympathisants manifestant pacifiquement», a posté sur Facebook Olivier Bibou-Nissack, porte-parole du candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), arrivé deuxième à la présidentielle avec 14,23% des suffrages, derrière Paul Biya, réélu pour un septième mandat.

 

avec le Figaro et actucameroun

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.