Cameroun – Finances: Les envois Western Union vers l’étranger sont suspendus !

western-union
Cela résulterait de l’augmentation des taxes sur les transferts d’argent à partir du Cameroun.

C’est une information rapportée par le quotidien Le Jour édition du 4 octobre 2016. À cause de l’augmentation des taxes sur les transferts d’argent à partir du Cameroun, les envois Western Union sont suspendus. «Le constat est le même dans la quasi-totalité des agences qui affichent le sigle Western Union. Il est quasiment impossible d’envoyer de l’argent à l’étranger à partir d’un serveur de l’opérateur historique qui a longtemps dominé le marché des transferts de fonds au Cameroun et en Afrique», écrit le journal.

D’aucuns, précise le quotidien, ont d’abord pensé à un défaut de paiement des impôts de la structure. Mais, cette hypothèse s’est révélée fausse. Car, le Ministère des Finances (MINFI) a rassuré l’opinion publique sur ce point. «Il n’existe pas un dossier concernant Western Union pour non-paiement de taxes. C’est évidemment un problème interne à la structure», a expliqué Gédéon Adjomo le responsable de la communication du MINFI.

Des sources bancaires révèlent qu’en réalité, cet état de choses a tout à voir avec la fiscalité. Car, il est à noter que d’après un responsable du service Western Union dans une banque à Yaoundé «tout argent qui sort du Cameroun via un transfert est désormais taxé à 33,33% sur les frais». Il poursuit «alors que nous ne percevons que 20% de Western Union. C’est un réel manque à gagner pour nous. Car, nous payons plus que ce que nous recevons de notre partenaire».

Au MINFI une source rencontrée par Le Jour précise que «dans la loi de finances 2015, l’État du Cameroun taxe dans son intégralité les transferts internationaux qui partent du pays. Cette taxe de 33,33% est déduite des commissions que gagnent les entreprises de transferts internationaux ainsi que leurs partenaires lors des transferts d’argent». Pour le journal cela signifie que Western Union «refuse de revoir ses commissions à la baisse pour permettre à ses partenaires locaux de continuer à assurer le service sans perdre de l’argent».

Toutefois les retraits d’argent restent possibles.

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.