Un aviculteur qui avait simulé son suicide arrêté au Cameroun

Yaounde by night

Dans une lettre, l’éleveur de volailles avait assuré avoir été ruiné par la grippe aviaire et avait laissé croire qu’il s’était jeté dans un fleuve. La nouvelle avait ému le pays. Il a été retrouvé bien vivant à Yaoundé par la gendarmerie qui l’a interpellé.

Un éleveur de volailles a été interpellé ce 25 juillet à Yaoundé par la gendarmerie pour avoir simulé un suicide en se disant « ruiné par les ravages de la grippe aviaire » qui touche le Cameroun, a rapporté la radio d’Etat.

Les forces de l’ordre dans la capitale cet aviculteur de l’ouest du pays près d’un mois après l’annonce de son suicide qui avait bouleversé ses collègues, a rapporté la Cameroon radio television (Crtv).

La grippe aviaire sévit depuis mai au Cameroun

Le 21 juin, l’éleveur avait laissé son véhicule près d’un pont avec une lettre faisant croire qu’il s’était donné la mort en se jetant dans le fleuve, a expliqué la Ctrv. Dans la lettre, il se disait « ruiné par les ravages de la grippe aviaire » qui touche depuis mai quatre des dix régions du Cameroun.

Sa famille avait même organisé ses « obsèques ». L’émotion sur les réseaux sociaux était telle que le gouverneur de la région de l’Ouest avait dû convoquer une réunion en urgence pour tenter de calmer les aviculteurs, tout en regrettant « la mort » de l’éleveur.

BFM

 

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.