Potentiel énergétique : Le Cameroun deuxième super puissance

Le pays est selon des études, bien pourvu sur le plan énergétique. La situation est favorable au développement économique. Les atouts du Cameroun sont revisités du 1er au 2 décembre à Yaoundé, à l’occasion du forum Ipad 2015.

 Ipad (Infrastructure Partnerships For African Development) réunit fréquemment des experts du monde entier sur des questions de développement en Afrique. Une question sensible est au menu de chaque édition. Elle relève du domaine infra structurel. La problématique des énergies renouvelables au Cameroun est le sujet principal de Ipad 2015.

Le potentiel énergétique du Cameroun est immense et même incroyable. Les atouts de cette Nation sont en principe des indices de développement selon les experts. De leur avis le succès des pays développés est attribuable en grande partie, à l’exploitation des énergies renouvelables. Parmi les ressources énergétiques dites renouvelables l’on retrouve : les énergies éolienne, solaire, hydraulique, géothermique, la biomasse … etc. De manière générale l’exploitation des énergies renouvelables n’entraine pas leur destruction, ni leur disparition.  Peu de Nations dites développées peuvent se vanter d’en posséder autant que le Cameroun. Pourtant elles ont atteint un niveau de développement impressionnant. Le Cameroun a contrario demeure juste un simple pays en voie de développement.

Le potentiel hydroélectrique camerounais est très impressionnant. Avec une puissance estimée à 23 000Mégawats le pays occupe la seconde place en Afrique, derrière la République démocratique du Congo (Rdc). Le Cameroun est en outre 18ème au niveau mondial. Étonnamment la capacité hydroélectrique utilisée par le Cameroun ne représente que 4 % des réserves techniquement exploitables. Outre son potentiel hydroélectrique le Cameroun peut faire valoir d’autres atouts. Ses potentialités en énergie solaire sont tout aussi insolentes, grâce au très fort niveau d’ensoleillement de la partie nord du pays. L’on n’oublie pas les réserves en gaz naturel mises récemment en évidence dans laRégion du Littoral, ni les grandes capacités éoliennes.

Les richesses énergétiques du Cameroun sont des atouts à capitaliser. Les experts réunis à Yaoundé à l’occasion du forum Ipad 2015 en conviennent. Le Cameroun s’est fixé un objectif à atteindre à l’horizon 2030, stimuler la production de 4 000 mégawatt avec le développement de centrales électriques. Pour cela plus de 50 projets en énergie sont disponibles qui font l’objet d’appels d’offre. Le pays pourrait ainsi devenir une Nation émergente. Ceci passe avant tout par le relèvement du taux d’électrification national. Il devra passer à 75% de manière générale contre 20% en zone rurale. Le forum Ipad 2015 a pour but d’attirer les gros investisseurs dans cette jeune économie dotée d’un riche potentiel. L’événement s’articule autour d’exposés multiples de chefs d’entreprises venus du Cameroun et d’ailleurs. Les thèmes développés tournent en général autour : de la mise sur pied d’un bon projet, la stimulation des investissements étrangers, le cadre juridique d’une entreprise spécialisée dans la fourniture d’énergie, les méthodes de financement et la gestion des risques.

Les travaux ont été ouverts le mardi 1er décembre par Basile Atangana Kouna,Ministre camerounais des Mines de l’Eau et de l’Energie (Minee). Le forum Ipad est une conception de Spinteligent, entreprise basée en République sud-africaine et spécialisée dans l’organisation de conférences et expositions. Le forum est organisé dans la ville de Yaoundé par les soins de Globeleq, entreprise camerounaise productrice d’énergie. Le forum est baptisé Ipad Cameroun Forum Energie et Infrastructures. La deuxième édition de la version camerounaise du forum va se dérouler du 9 au 10 novembre 2016 dans la ville de Douala.

camerpost

Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.